AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 1, 2, 3 soleil ? Mais non, action imbécile...

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: 1, 2, 3 soleil ? Mais non, action imbécile...   Jeu 17 Fév - 0:46

    Lancelot se trouvait dans sa loge, toujours accompagné de son fidèle Jimmy, son assistant qui le suivait partout. C'était bien simple, là où était Lancelot, l'autre y était. C'était assez déroutant lorsque l'on ne connaissait pas leur relation, mais bien vite, chacun savait oublier la présence du jeune assistant, qui, de fait, était plutôt réservé et effacé. Aujourd'hui était un jour de tournage, mais, pourtant, le sorcier ne se dépêchait pas pour se rendre sur le plateau. D'un geste atone, il regardait Jimmy lui mettre du gel dans les cheveux, avant de les lui coiffer, le massant très légèrement au passage. Ce qui était bien chez le jeune homme, c'était qu'il faisait tout ce que lui demandait l'acteur. Il pouvait se lever en pleine nuit pour lui acheter du saumon, lui masser les pieds, et tant de choses, qu'il serait incorrect d'en faire part. Tout cela pour dire qu'il était un assistant de rêve, que, même s'il ne le montrait pas, Lancelot adorait. Les yeux fermés, il essayait -sans succès- de se rappeler du texte qu'il n'allait pas tarder à réciter, mais, contrairement à d'habitude, il n'y parvint pas. L'esprit trop embrouillé, sans aucun doute. Lancelot le pressentait, cette journée n'allait pas vraiment être exaltante. Il n'avançait à rien, et seul le visage enfantin de Jimmy parvenait à le faire sourire ces jours-ci.

    « Un problème Lancelot ? »
    « Depuis quand tu ne dis plus monsieur Wilson toi ? »
    « Excusez moi MONSIEUR WILSON. Un problème ? »
    « Une solution ? »
    « Sérieusement... des fois je ne sais vraiment pas pourquoi je reste à votre service... »
    « Parce que je suis sexy ? »
    « Sans doute. Bref, je suis là si vous avez quelque chose à me dire »
    « Je ne peux malheureusement pas t'en parler, sans quoi tu devrais mourir ensuite »
    « A ce point là ? »
    « Oh oui, tu n'a pas idée mon petit Jimmy »

    Et c'était bien la vérité. Qu'aurait pu lui raconter Lancelot ? Que ses pouvoirs déconnaient à cause de ses émotions ? Partout où il se trouvait, la pluie tombait, et l'orage grondait. Sans vraiment pouvoir y changer quelque chose... il détestait ce stupide pouvoir météorologique qui lui demandait une constante concentration s'il ne voulait pas provoquer des catastrophes. Cet après midi là, comme depuis quelques jours, il pleuvait. La pluie n'était rien d'autre que les larmes qu'il essayait -en vain- de refouler. Et ça, il ne pouvait pas se permettre de le lui dire. Certainement que Jimmy prendrait peur, et partirait, et Lancelot ne le souhaitait absolument pas. Non, c'était quelque chose qui le laisserait seul, au bord de la route, la route de sa vie qui prenait de plus en plus de virages... Virages qu'il ne parvenait que très difficilement à éviter. Il leva les yeux au ciel, conscient qu'un jour, il se devrait d'assumer le fait d'être un sorcier, et de prendre part à cette ridicule guerre entre le bien et le mal, qui, jusqu'à présent, ne l'intéressait pas spécialement. Mais sa vie actuelle, sa vie de neutre, était si plate, si creuse, si superficielle, qu'il ne savait plus quoi faire pour ressentir le frisson de l'angoisse couler dans ses veines. Alors oui, si cela pouvait donner un sens à son existence, il choisirait un camp. Mais pour l'heure, il avait largement plus peur de l'assistante d'Andrew que des démons. Cette fille était adorable, quoiqu'un peu peste sur les bords avec son chantage à deux balles, mais professionnellement, c'était un dragon. S'il arrivait en retard, elle ne manquerait sans doute pas de le lui souligner. C'est ainsi qu'il demanda à Jimmy de stopper son geste, et de lui apporter son paquet de clopes, de même que son manteau de cuir, puisque, le temps n'aidant pas, Lancelot était plutôt frileux. C'est accompagné de son assistant qui tenait un parapluie au dessus de la tête qu'il se dirigea vers Elwing, qui se trouvait juste en périphérie du plateau. Il l'aborda, non sans esquisser un petit sourire mélangeant ironie, charme et espoir.

    « Dis moi que les conditions météo vont nous empêcher de tourner ? »
    « Monsieur Wilson ne se sent pas très bien »
    « La ferme Jimmy. Alors ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 1, 2, 3 soleil ? Mais non, action imbécile...   Mar 22 Fév - 13:49

La jeune fille blonde était assez héritée aujourd’hui. Sa journée avait vraiment mal commencé. Premièrement son réveil n’avait pas sonné, du moins son grand frère avait jugé marrant de couper l’alarme dans la soirée, résultat elle était arrivé en retard en cours et avait écopé d’une heure de colle en prime. Puis un peu plus tard, à l’heure du déjeuné un garçon beaucoup trop maladroit avait versé le contenu de son plateau sur les vêtements d’Elwing. Enfin c’était surtout sur son pantalon qu’elle était tâchée.

- Non mais tu ne peux pas regarder devant toi quand tu marches !

Le garçon était reparti en courant et en pleurant après qu’elle est terminée sa phrase. Elwing haussa les épaules, c’était un petit seconde comme elle, mais elle retint un rire après tout d’ordinaire c’était seulement les filles qui allaient s’enfermer dans les toilettes pour pleurer. L’après-midi c’était bien déroulé, sauf les cours assez ennuyant. 16h arriva plus rapidement qu’elle ne le laissait croire, elle prit donc le chemin pour son petit travaille de semaine. Mais les cordes qu’ils tombaient dehors n’arrangeaient pas les choses puisqu’elle était maintenant vêtue d’une jupe écossaise qui ne lui arrivait qu’au dessus des genoux.

Elle était arrivée rapidement à la Anderson Compagny et elle avait enlevée son petit manteau avec de la fourrure au niveau de la capuche pour ne pas absorber toute l’eau que son manteau aurait pu absorber sous la pluie qu’il tombait depuis le début de l’après-midi. Une fois son manteau posé sur la chaise, qu'elle avait l'habitude de prendre. Elle partit dans les toilettes pour faire sécher son chemisier blanc duquel on pouvait voir au travers. Elle se recoiffa légèrement et retourna au niveau du plateau de tournage, n'ayant pas de parapluie elle s'immobilisa sous un abri assez petit. Elle lisait attentivement la feuille qu'elle avait dans les mains en attendant l'arrivé de l'acteur qui avait sans doute décidé de se faire désirer encore une fois. Elle entendit deux voix et elle remonta la tête lentement, devant elle se tenait l'acteur et son assistant sous un parapluie, tout compte fais Laçot, comme elle l'appelait souvent, sous le parapluie et Jimmy sous la pluie. Elle répondit au sourire de l'acteur par un léger regard noir et un sourire ironique.

- Oh vraiment, Mr Wilson ne se sent pas bien, ce n'est pas mon problème. Pendant que Jimmy va retourner tranquillement au chaud, Mr Wilson va terminer la scène pour qu'elle soit en boite avant la fin de la soirée. Sinon Mr Anderson ne sera pas très content. Compris ?
Revenir en haut Aller en bas
 
1, 2, 3 soleil ? Mais non, action imbécile...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Allures de Leader, allures d'imbécile [Chris Tsukiyo]
» Un Imbécile reste un imbécile
» Duo d'imbécile et une cuisine | ft. Jongah
» N'importe quel imbécile peut fermer l'oeil, mais qui sait ce que voit l'autruche dans le sable. [Rang C]
» Michel Martelly n'est rien qu'un autre agent au service des usurpateurs.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmed Save :: SAN FRANCISCO -- RP :: 
► NORD DE LA VILLE
 :: Anderson Compagny
-
Sauter vers: